Psychanalyse et transmission : Hommage à Conrad Stein
Editions Etudes freudiennes, Paris, 2011, 279 p.,26 €
ISBN : 978-2-950271-08-2

Vente en ligne uniquement (absence de distributeur)
Promotion 2015 : 15 €

 

« À l’automne 1952, écrit Conrad Stein, poussé par une vive curiosité qui était alors ma seule motivation consciente, j’entrai en analyse avec Marc Schlumberger, “analyse didactique bien entendu”, en même temps que débutait ma carrière dans l’Internat des Hôpitaux psychiatriques de la Seine. Sans avoir à remonter, ni au psychanalyste anglais qui éconduisit mon père, lorsque j’avais quatre ans, en lui déclarant qu’il était bien portant, ni à l’ophtalmologiste suisse qui conseilla une psychanalyse à ma mère venue demander des lunettes lorsque j’avais vingt ans – tous deux praticiens dont j’ignore jusqu’au nom –, je puis affirmer que ceux qui ont éveillé en moi ladite curiosité et à qui il se peut que je sois devenu ce que je suis, ne font nullement figure de modèles [...] Le fait que des influences de cette sorte soient particulièrement aisées à déceler dans l’œuvre de Freud, me ramène aux rapports toujours problématiques qu’un psychanalyste entretient avec les écrits du fondateur de sa discipline aussi bien qu’avec l’enseignement dispensé par ceux qui se présentent comme les gardiens de l’orthodoxie [...] C’est ainsi que je m’engageai dans un travail qui aboutit à la publication, en 1971, d’un livre intitulé L’Enfant imaginaire, et que, parallèlement, je consacrai mon séminaire à une lecture essentiellement critique de l’œuvre majeure de Freud, autrement dit à une lecture visant à appréhender – pour mon compte, cela va de soi – les mouvements occultes dont cette œuvre est le fruit. » (in Préface à La Mort d’Œdipe, Paris, Denoël, coll. Médiations, 1977).

Le présent volume contient l’ensemble des interventions qui ont été faites lors des Journées d’hommage à Conrad Stein, les 30 septembre et 1er octobre 2011, au Collège des Bernardins (Paris).

On y trouvera une brève correspondance inédite entre Jacques Lacan et Conrad Stein.

Textes de : Jean Allouch, Danièle Brun, Jean-Luc Donnet, Franck Dugravier, Marcel Gauchet, Roland Gori, Gérard Jorland, René Major, Renato Mezan, Michel Neyraut, Lenio Rizzo, Monique Schneider, Jacques Sédat, Pierre-Antoine Ullmo, Alain Vanier.

 

Sommaire :

I. Présences de Freud

  • L’intérêt de la psychanalyse aujourd’hui – Marcel Gauchet Sur le vif avec Conrad Stein
  • Sur le vif avec Conrad Stein
  • Une correspondance inédite – Jacques Lacan et Conrad Stein (septembre 1971) L’aube des patriarches – Michel Neyraut
  • Retrouvaille de « La double rencontre » – Jean-Luc Donnet
  • Bonneval 1960. Le jeune Conrad Stein – René Major

II. Le monde du rêve, le monde des enfants

  • Conrad Stein, lecteur de Freud
  • De la figuration du savoir à la figuration du féminin – Monique Schneider
  • L’espace de la pensée freudienne dans les supervisions selon Conrad Stein – Alain Vanier
  • Actualité de L’Enfant imaginaire
  • La séance de pyschanalyse : un rêve parlé ? – Roland Gori Majesté et détresse : les visées de la cure – Danièle Brun
  • Un psychanalyste au travail
  • La parole du psychanalyste – Jacques Sédat
  • Stein chez Lacan, Lacan chez Stein : moments – Jean Allouch
  • Transmettre et permettre l’approche psychanalytique
  • L’énigme du livre impubliable. Transmettre en psychanalyse ou plutôt la difficulté de transmettre en psychanalyse – Pierre-Antoine Ullmo
  • La psychanalyse comme anthropologie selon Conrad Stein – Gérard Jorland
  • L’enfant, le pédiatre, le psychanalyste – Franck Dugravier
  • Conrad Stein au Brésil – Renato Mezan
  • Conrad Stein, homme sans frontières – Lenio Rizzo

Auteurs

Intervenants du colloque « Psychanalyse et transmission »

Programme du colloque « Psychanalyse et transmission »

 

 Voir aussi : Journées d'hommage à Conrad Stein (2011)