Le temps, l’urgence et les périodes de la maladie
Sous la direction de Danièle Brun
Paris, Editions P.A.U., 1997, 334 p., 120 FF
ISBN : 978-2-909566-24-5

Sommaire consultable sur le catalogue de la BSF

Vente en ligne uniquement (absence de distributeur)
Promotion 2017 : 20 € port inclus

Avec les progrès de la médecine, et avec les situations de vulnérabilité psychique que provoquent les atteintes somatiques, quelles que soient leur évolution, la question du temps, de l'urgence et des périodes de la maladie est une préoccupation constante pour les praticiens de l'enfance et de l'adolescence. On s'aperçoit que le succès médical ne coïncide par régulièrement avec un apaisement des soucis, car la vie du corps et la vie psychique n'évoluent pas au même rythme.

Que l'inconscient soit défini par l'intemporalité est une chose, que les psychanalystes aient tout leur temps pour intervenir en est une autre.

Que le corps soit faillible et mortel est une chose, que les médecins soient sommés de le remettre en état de vivre et bien, en est une autre.

Que les enfants et les parents puissent, ponctuellement, connaître la peur ou la douleur est une chose, qu'ils fassent une place au traumatisme dans leur vie, en fonction de leur histoire, en est une autre.

Trop peu abordés en regard de leur importance, ces thèmes sont l'objet de ce troisième volume de la collection.

 

Voir aussi : 3e colloque - 1997