Le statut de la femme dans la médecine
entre corps et psyché
.
Sous la direction Danièle Brun
Editions Etudes freudiennes, Paris, 2010, 435 p., 25 €
ISBN : 978-2-950271-06-8

Sommaire consultable sur le catalogue de la BSF

Vente en ligne uniquement (absence de distributeur)
Promotion 2017 : 23 € port inclus

 

Militantes, les femmes ? Certes, à en juger par l'ancienneté de leurs combats individuels et collectifs. Mais pourquoi faut-il qu'elles luttent et que, dans cette lutte, la référence à l'homme soit de quelque façon mentionnée ? 5e faire entendre, écouter, identifier dans sa spécificité : l'histoire des femmes dans la culture, dans la psychanalyse et dans la médecine montre l'insistance de ce que, trop souvent, on a appelé une revendication.

Le statut de la femme dans la société contemporaine connaît d'incessantes transformations qui à la fois suivent et orientent révolution de ses désirs. Grâce à la contraception et à l'avortement, les contraintes du corps et de la condition féminine se sont allégées. Mais qu'en est-il de la condition de malade ? À trop mettre l'accent sur les représentations sociales et sur le corps, ne risque-t-on pas de privilégier l'anatomie sur la psyché

"Que veut la femme ?" : c'est la question que pose Freud en 1932 dans sa conférence sur "La féminité" qu'il définit comme un "continent noir ". Il lui faut renoncer à penser te devenir femme de la petite fille en contrepoint de la sexualité du petit garçon. Mais cette avancée dans son parcours ne contre- dit pas la phrase qu'il disait avoir empruntée à Napoléon et qu'il se plaisait à rappeler : "l'anatomie c'est le destin".

L'univers de la médecine se prête à illustrer les pièges de cette formule mais également les pièges que contiennent les demandes des femmes. Que veulent les femmes aujourd'hui ? Qu'attendent-elles des progrès de la médecine ? 

 

Voir aussi : 11e colloque - 2010