L’écriture de la psychanalyse
Ses rencontres avec la littérature…

NOUVELLES DATES
Vendredi 12 novembre 2021 de 16:00 à 18:30
et Samedi 13 novembre 2021 de 9:30 à 18:30

LE LIEU
FACO
115 rue Notre-Dame des Champs
75006 Paris


 

Tarifs : 
- individuel en 
présentiel 120 €
- étudiant ou sans emploi 60 €
Prise en charge CPF possible
 

Inscription dans le cadre 
de la formation continue :
12-13 novembre 2021 : 250 €
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour établir une convention

Structure référencée Data-Dock comme organisme de formation nationale n° 0041424
N° d'agrément formation 11 753 805 075

Indiquez votre profession

Chaque inscrit Zoom recevra un lien de connexion quelques heures avant l'événement.

 

Et si l’écriture – au-delà ou en-deçà de la métaphore – était la grande histoire silencieuse de la psychanalyse ?

Pleine d’effervescence dans la période des années 60-90, l’écriture des psychanalystes français de cette époque s’inscrit désormais davantage dans les lieux d’archives que dans la mémoire d’aujourd’hui. Est-ce à dire que l’intérêt pour ces travaux s’est émoussé ou qu’il passe au second plan des préoccupations actuelles, autrement dit que la psychanalyse ne s’écrit plus de la même manière ? L’écriture vise depuis ses débuts une adresse élargie, elle va vers l’autre, elle creuse des écarts et des passages, invente, dérange, brise la connivence. Que se joue-t-il donc entre elle et la psychanalyse ?
Les rapports, les dialogues avec la littérature, la philosophie, la poésie et avec la peinture ont magnifiquement contribué à approfondir la réflexion psychanalytique, les façons de la transmettre à l’appui du renouveau qu’apporte la pratique. Sans oublier que l’écriture psychanalytique elle-même, depuis sa naissance, a laissé et laisse encore des traces dans l’histoire de la pensée… jusques et y compris dans le concept d’écriture lui-même.
Le moment est donc venu d’en restituer la quintessence en instaurant discussions et débats croisés. Dans cette optique on prendra appui sur quelques auteurs dont l’œuvre nous a paru particulièrement, mais non exhaustivement, témoigner d’une dialectique entre l’écriture et la double approche, consciente et inconsciente, des méandres de la vie psychique telle qu’initiée par Sigmund Freud.

Tel est le projet qui anime ces prochaines journées de la Société Médecine et Psychanalyse. Un programme passionnant à découvrir…

 

Journées organisées par Danièle Brun et Stéphane Habib.

 

Vendredi 12 novembre 2021
16:00 - 16:45 Danièle Brun, Stéphane Habib - Freud, ses auteurs : l'écriture de la psychanalyse
16:45 - 17:45 Philippe Forest (Écrivain) - Littérature et psychanalyse « que dire alors ? »
17:45 - 18:30 Débat avec la salle

Samedi 13 novembre 2021
09:30 - 09:45 Accueil - modérateur de la matinée : Franck Dugravier
09:45 - 10:45 Monique Schneider (Psychanalyste, Paris) - L'En-deçà du poétique chez Conrad Stein
10:45 - 11:00 Pause - modérateur : Nathan Wrobel
11:00 - 12:00 Danièle Brun (Psychanalyste, Paris) -  Lire le poétique chez Serge Leclaire
12:00 - 13:00 Catherine Perret (Psychanalyste, philosophe, Paris) - « Ne pas être en repos avec les mots » : la poétique de Pierre Fedida
13:00 - 14:30 Pause déjeuner - modératrice de l'après-midi : Michèle Levy-Soussan
14:30 - 15:30 Eric Marty (Professeur de littérature française contemporaine, Paris Diderot) - Jacques Lacan et l'écriture
15:30 - 16:30 Stéphane Habib (Directeur de l'IHEP, Psychanalyste, Paris) - Déconstruction dans l’analyse (et inversement) : À propos de J. Derrida et de R. Major
16:30 - 16:45 Pause
16:45 - 17:45 Mathieu Potte-Bonneville (Philosophe, Paris) - Déplacements dans l'écriture - Places de Freud chez Michel Foucault
18:00 - 18:30 Danièle Brun, Stéphane Habib - Conclusions