Vendredi 9 et samedi 10 octobre 2015 à Paris

Corps blessé, corps malade, corps menacé à l'adolescence

Le corps, source d’inquiétude et d’interrogations, est aussi chez l’adolescent source d’affirmation de soi. Il met en tension le sentiment continu d’exister. Sujet et objet de désirs nouveaux, il est un instrument majeur de la socialisation. La blessure grave, la maladie sévère ou chronique viennent perturber ce processus. Ces troubles placent l’adolescent dans des situations mal tolérées: action entravée, dépendance accrue, faillite du corps, interrogations sur son image, voire sur son identité, vulnérabilité et douleur. Les praticiens appelés à gérer la maladie et parfois le risque vital interviennent directement sur le corps dans ses déterminations les plus affectives ou sexualisées. Ils peuvent être aussi obligés d’anticiper le handicap ou la dépendance.

Comment aider l’adolescent dans l'immédiat ? Quel discours tenir ? Comment penser l’après coup des interventions chirurgicales et des soins médicaux ? Quels remaniements psychiques les accompagnent ? Quelle est leur pérennité ? Comment interférent-ils avec le processus d’adolescence ? Existe-t-il une psychologie médicale, un corpus psychanalytique ou des apports des neurosciences permettant de mieux comprendre et améliorer la prise en charge de l’adolescent dans ces circonstances ? Comment réagissent les soignants et comment les soutenir ?

Ce colloque réunit des spécialistes de l’adolescence dans les champs du psychologique et du somatique, appelés quotidiennement à tenter de répondre à ces questions. Il offre la possibilité d'un débat interdisciplinaire. 

Reprenons des groupes d'échanges sur la pratique co-animés par un médecin et un psychanalyste

Objet : Prise en compte de l'aspect relationnel de la situation de maladie à partir d'observations apportées par les participants

Si vous êtes intéressé(e) contactez-nous

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 

 

Janvier 2015

Danièle Brun publie : Une part de soi dans la vie des autres

Dans ce livre, où se mêlent la pratique et la formation, la vie de l’autre en soi et la part de soi dans la vie des autres, Danièle Brun montre comment la perte et le deuil tissent leur présence dans nos existences. Elle relate des moments de vie qui vont croiser incidemment et éclairer ceux dont lui parlent ses patients.

Novembre 2014

L'ouvrage de Danièle Brun "La Passion dans l'amitié", Odile Jacob 2005, est réédité au format de poche

C’est entre amis que se célèbrent les anniversaires marquants. C’est le verre de l’amitié que l’on boit pour une séparation. C’est toujours entre amis que l’on enterre sa vie de célibataire. 
L’amitié n’est-elle pas le théâtre où se rejouent de façon inconsciente les premiers liens et les premières amours ? Que se passe-t-il pour que, parfois, l’ami devienne un adversaire, voire un ennemi ? 
Ce livre puise dans les romans et les essais, dans les films aussi et dans l’écoute des patients, dans la lecture de Freud et de certaines autobiographies pour éclairer nos passions les plus tenaces. 

Vente en ligne sur le site des éditions Odile Jacob

 

Librairie l'Oeil Ecoute - Paris, vendredi 19 septembre à 19h

Rencontre et signature autour du dernier essai de Roland Gori, animée par Camille Laurens et Serge Hefez : Faut-il renoncer à la lliberté pour être heureux ?

« [...] En politique comme en psychanalyse un sujet ne saurait exister sans parole, sans autrui. Les changements qui se sont accomplis en psychiatrie depuis une trentaine d’années, constituent un bon exemple de la crise des valeurs qui menace l’humanité dans l’homme : les modes d’emplois et les grilles d’évaluation statistiques ont remplacé le dialogue clinique et les récits de vie. »

Librairie l'Oeil Ecoute
77 bd du Montparnasse
75006 Paris